Aller au contenu principal

Les différents modes de garde en France

Les différents modes de garde en France

Si vous avez pour projet de venir vous installer en France avec vos enfants, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour les faire garder. Que vous préfériez confier vos enfants à une crèche, à un(e) assistant(e) maternel(le) à domicile ou à un(e) baby-sitter de manière occasionnelle, les nombreux modes de garde qui s’offrent à vous en Île-de-France en font la région idéale pour poursuivre sa carrière avec ses enfants à ses côtés. Parents, soyez rassurés. Vos enfants vont adorer la région autant que vous.
 

Un large éventail de modes de garde

La France propose plusieurs modes de garde pour les enfants de 3 mois à 3 ans. Le congé maternité étant relativement court en France par rapport aux autres pays d’Europe, les femmes reprennent le travail en moyenne 3 mois après la naissance de leur enfant. Le système de sécurité sociale français est l’un des plus généreux d’Europe ; les allocations et les aides versées aux parents pour les soutenir sont nombreuses.

En France, les parents choisissent généralement l’un des modes de garde suivants : la crèche (qui peut être publique ou privée) ou un(e) assistant(e) maternel(le), c’est-à-dire une personne qui s’occupe de votre enfant chez vous ou chez elle.
 

La crèche, mode de garde collectif

Les crèches peuvent accueillir des enfants de 2 mois et demi à 3 ans en journée. Une crèche peut être publique ou privée. Les crèches publiques sont gérées par la mairie de la commune. Pour inscrire votre enfant dans une crèche publique, vous devez déposer une demande auprès de la mairie de votre commune et fournir un justificatif de domicile. Si vous souhaitez que votre enfant entre en crèche en septembre, nous vous conseillons de déposer une demande avant avril-mai. Les places sont limitées et les listes d’attente sont longues.

  • Crèches d’entreprises

    Les crèches d’entreprises et les crèches inter-entreprises (“crèches inter-entreprises") sont des crèches privées. Les entreprises doivent réserver directement les places pour leurs employés. Le coût de la place en crèche est assumé conjointement par les parents, la CAF (l’organisme français qui verse les allocations familiales) et les entreprises. En échange, les entreprises bénéficient de réductions fiscales. Elles peuvent en effet défiscaliser 83 % du coût engagé grâce au Crédit Impôt Famille et à l’économie d’impôt sur les sociétés.

    Parmi les plus grands groupes de crèches, on retrouve Maison Bleue, Babilou, et Les Petits Chaperons Rouges, etc. Il existe également des groupes de crèches bilingues, parmi lesquels People&Baby, Little Frogs, Crèches Plumes, etLes Petites Canailles. Si vous travaillez en Île-de-France, demandez à votre employeur s’il finance des berceaux.

    Certaines entreprises peuvent également se charger de mettre en relation des entreprises et des familles avec des crèches. C’est le cas, par exemple, du prestataire Les Parents Zens, qui aide des entreprises de toutes tailles à mettre en place des projets personnalisés adaptés aux parents : réservation de places en crèche, accueil d’urgence, possibilité de télétravail, etc.

  • Microcrèches

    Il s’agit de crèches privées, de plus petite taille, qui peuvent accueillir jusqu’à 10 enfants de 2 mois et demi à 3 ans. Certaines microcrèches sont des crèches d’entreprises. Vous pouvez demander à votre employeur s’il réserve des berceaux pour ses employés. Dans ces petites structures, l’effectif réduit permet aux bébés et aux bambins d’évoluer ensemble, de faire l’expérience de la vie en communauté et de s’entraider au cours des activités et des repas, par exemple.

  • Haltes-garderies

    Il s’agit d’un lieu d’accueil occasionnel, aux conditions plus souples qu’une crèche. Les haltes-garderies peuvent accueillir les enfants de 2 mois et demi à 6 ans à temps partiel.
    Cet accueil occasionnel peut venir compléter le mode de garde habituel de l’enfant, pour que celui-ci ait l’occasion d’interagir avec d’autres enfants.

  • Crèches parentales

    Ces crèches sont gérées par des associations de parents qui embauchent des assistant(e)s maternel(le)s et qui surveillent eux-mêmes les enfants. Vous pourrez trouver la liste des crèches de ce type sur le site www.monenfant.fr. Ce site Web est géré par la CAF pour aider les familles au quotidien ou sur le site Web de la mairie de votre commune (recherchez la rubrique « Petite enfance »).
    Ce mode de garde vous permet d’une part de passer plus de temps avec votre enfant, mais également de bénéficier d’une plus grande flexibilité qu’une crèche collective.


Nounous ou assistant(e)s maternel(le)s

  • Assistant(e)s maternel(le)s

    Un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e) (ou crèche familiale) peut accueillir au maximum 4 enfants. Les assistant(e)s maternel(le)s ont un agrément qui leur permet de garder des enfants chez eux, mais ils peuvent également travailler dans une Maison d’Assistants Maternels (MAM). Pour trouver un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e), vous pouvez consulter la liste figurant sur le site www.monenfant.fr ou vous rendre sur le site Web de la mairie de votre commune (rubrique « Petite enfance »). Vous obtiendrez la liste des assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s, que vous pourrez contacter directement.

  • Employer un(e) garde d’enfants à votre domicile

    En France, il est possible d’embaucher un(e) garde d’enfants qui s’occupera de vos enfants chez vous (il s’agit d’un(e) « garde d’enfants à domicile ») ou d’opter pour la garde partagée avec une autre famille. La famille est l’employeur ou le co-employeur du ou de la garde d’enfants à domicile.

    Si vous recherchez un(e) assistant(e) maternel(le) multilingue, consultez le site Web suivant : Kinougarde, Momji (nounous anglophones), Nounou-Top or Maminou.



Autres possibilités

  • Agences

    Les familles peuvent passer par une agence pour trouver et/ou recruter un(e) garde d’enfants professionnel(le), et gérer les formalités administratives pour elles. Si vous employez un(e) garde d’enfants à votre domicile, vous êtes son employeur ou son co-employeur (en cas de garde partagée) et vous êtes en charge du recrutement et des formalités, notamment la rédaction du contrat de travail, le versement de son salaire et le respect des réglementations sur le travail et de la convention collective nationale pour les employés de particuliers employeurs. Dans ce cas, vous pouvez utiliser le site Web Pajemploi, qui établit des bulletins de salaire pour le compte des employeurs, et créer un compte sur Pôle emploi pour trouver des employés en tant que particulier employeur.

  • Garde d’enfants partagée

    Si vous êtes intéressé par la garde d’enfants partagée, voici ce que nous vous conseillons :

    • Consulter des sites de petites annonces libres : Craigslist Paris, Bebe Nounou, Nounou Top
    • Consulter les groupes Facebook sur l’actualité de votre commune ou des groupes d’expatriés (Expats in Paris, English Speaking Mums/Moms living in Paris, etc.)
    • Prendre contact avec votre mairie
    • Prendre contact avec des agences de garde d’enfants, comme Be My Nounou

       
  • Accueillir un(e) jeune au pair

    Un(e) jeune au pair est une personne âgée de 18 à 30 ans, de nationalité étrangère, qui se rend en France pour étudier et améliorer ses compétences en langue pendant une période de 3 mois à 1 an. Cette personne sera logée chez vous et pourra s’occuper de vos enfants (5 heures par jour au maximum). En échange, elle sera nourrie, aura sa propre chambre, bénéficiera d’argent de poche et disposera d’un jour de repos par semaine.
    En tant que famille d’accueil, vous devrez payer des cotisations sociales. Des agences spécialisées pourront vous aider à trouver la perle rare.

  • Rencontrer d’autres parents de jeunes enfants

    Dans de nombreuses communes, les lieux d’accueil enfant-parent (LAEP) permettent aux futurs parents ou aux parents d’enfants âgés de moins de 6 ans de se rencontrer. Ces lieux proposent un espace adapté aux jeunes enfants où les parents peuvent rencontrer d’autres parents. Il s’agit d’un lieu ouvert à tous et gratuit. Pour trouver l’adresse du LAEP le plus proche de chez vous, prenez contact avec la mairie de votre commune. Vous pouvez également contacter des communautés d’expatriés, comme Message Paris. Elles suggèrent des lieux à visiter aux familles qui viennent d’arriver avec leurs enfants.


Coût de la garde d’enfants et aides


Coût des modes de garde avant l’école et aides financières
 

Crèches publiques et collectives Crèches privées réservées aux entreprises Assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s Garde d’enfants à votre domicile Jeune au pair
Le coût dépend des revenus des parents et du nombre d’enfants à leur charge. Pour 40 heures par semaine, le coût s’élèvera à environ 800-900 € par mois. Le coût est le même que pour une crèche collective si le berceau est co-financé par l’entreprise du parent employé. Si le berceau est financé directement par la famille, le coût pour un mois entier varie entre 1 750 € et 2 200 €. Le coût dépend du taux horaire de l’assistant(e) maternel(le). Le taux moyen est de 3,50 €/heure + indemnité d’entretien (2,65 €/jour au minimum) + indemnité de frais de repas (minimum non fixé) + indemnités kilométriques + congés payés. Le taux horaire peut varier sensiblement, mais le minimum est le SMIC (8,37 € nets/heure). Le coût peut être partagé entre deux familles en cas de garde partagée. Via une agence spécialisée : autour de 20 €/heure (en fonction du nombre d’heures par semaine). Paiement en nature (logement, repas) et argent de poche (entre 282 € et 340 €/mois). La famille d’accueil paie également des cotisations sociales.
Avantages possibles (uniquement si vous êtes un contribuable français et que vous payez vos impôts en France) : Allocations familiales versées par la CAF et crédits d’impôt S/O


Comment bénéficier des allocations familiales ?

Toutes les allocations familiales sont calculées et versées par la CAF. Vous devrez remplir les formulaires disponibles sur le site Web de cet organisme (monenfant.fr) afin de déposer une demande et recevoir des aides pour couvrir vos frais de garde. Vous pouvez également utiliser un simulateur pour trouver les aides auxquelles vous avez droit.

Pour aider les parents d’un ou de plusieurs enfants de moins de 6 ans à couvrir leurs frais de garde, la CAF peut leur verser le complément de libre choix de mode de garde (CMG). Les enfants doivent être gardés par un(e) assistant(e) maternel(le), un employé à domicile ou être à la crèche. Le montant de cette aide dépend du nombre d’enfants à charge, des ressources du foyer et du coût du mode de garde. Les familles peuvent également bénéficier d’un crédit d’impôt si l’enfant est gardé chez lui par un salarié, chez un(e) assistant(e) maternel(le) ou dans une crèche.
 

Informations importantes

Attestation de vaccination

Pour inscrire votre enfant dans un établissement d’accueil privé ou public, vous devrez fournir une attestation de vaccination.
Rendez-vous chez votre médecin ou votre pédiatre pour plus d’informations sur le calendrier vaccinal applicable à votre enfant.

Pour en savoir plus sur les vaccins obligatoires, rendez-vous sur cette page : https://vaccination-info-service.fr/La-vaccination-au-cours-de-la-vie/Nourrissons-et-enfants-de-la-naissance-a-13-ans


Vacances d’été

En France, la plupart des crèches sont fermées pendant plusieurs semaines en été. Généralement, les parents prennent leurs congés en fonction des périodes de fermeture de l’établissement d’accueil et/ou des congés de leur nounou.
Des solutions existent : assistant(e)s maternel(le)s ou nounous pour les enfants de moins de 3 ans, colonies de vacances ou centres de loisirs/centres aérés, gérés par la commune et proposant des activités et des sorties abordables pour les enfants de 3 à 14 ans tout l’été.
Une fois que vous êtes bien installés, n’hésitez pas à demander à la mairie de votre commune ou aux écoles près de chez vous quelles sont les activités extrascolaires prévues ou proposées aux enfants pendant les vacances, vous aurez peut-être de bonnes surprises.

 

 

N’oubliez pas de parcourir notre guide dédié.

Experts Choose Paris

Olivier Allegret

Head of Client Solutions
Expert

Actualités récentes