Aller au contenu principal

Bilan des investissements internationaux en Ile-de-France : un record historique avec près de 11000 emplois créés en 2020

Bilan des investissements internationaux en Ile-de-France : un record historique avec près de 11000 emplois créés en 2020

Le 16 avril s’est tenue la conférence de presse dédiée au bilan des investissements internationaux 2020 en Ile-de-France en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France et de Franck Margain, Président de Choose Paris Region et Conseiller Régional d’Ile-de-France. Lionel Grotto, Directeur Général de Choose Paris Region a présenté les données clés des résultats du bilan des investissements 2020. Les résultats sont historiques. Ils confirment la place de l’Île-de-France comme la région la plus attractive d’Europe. 336 entreprises étrangères se sont implantées en Ile-de-France en 2020, représentant près de 10800 emplois à terme. Cela représente une moyenne de 32 emplois par projet, contre 23 emplois par projet en 2019 et 15 en 2018.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, a ouvert la conférence de presse : « La Région Ile-de-France et son agence d’attractivité Choose Paris Region sont engagées pour attirer des projets à haute valeur ajoutée environnementale et sociale, à la pointe de l’innovation, pour construire une attractivité durable et innovante. Le Plan de relance économique, écologique et solidaire de la Région Ile-de-France est une illustration de la priorité accordée aujourd’hui à ces sujets. Réussir la sortie de crise, soutenir l’activité des entreprises est indispensable pour retrouver de la croissance et la création d’emplois. L’attractivité de la région sera un atout lors de la reprise et permettra d'attirer des investissements internationaux à forte valeur ajoutée et créateurs d'emplois durables ».

 

Près de 10 800 emplois à terme en Ile-de-France : le meilleur résultat jamais enregistré dans un contexte international marqué par la crise

 

 

Ces résultats sont d’autant plus significatifs qu’ils ont été obtenus dans le contexte créé par la crise sanitaire, qui a particulièrement touché l’Ile-de-France. La baisse des investissements internationaux dans le monde en 2020 est estimée entre -33% et -42%.L’attractivité de l’Ile-de-France est essentielle au développement économique de la région : 17% des Franciliens travaillent dans une entreprise non agricole et non financière sous contrôle étranger, soit plus que la moyenne nationale qui est de 13%.

« Protera est une startup créée il y a 6 ans au Chili, pour développer une plateforme d'intelligence artificielle qui identifie les propriétés de millions de protéines naturelles par des techniques d'apprentissage. Grâce à nos algorithmes prédictifs, nous concevons de nouveaux ingrédients à base de protéines, plus rapidement et économiquement que jamais auparavant, pour se substituer aux additifs chimiques dans les aliments. Conscients que la croissance de l’entreprise passait par la relocalisation du siège social en Ile-de-France, au cœur de l’Europe, nous avons créé une société en 2020 à Neuilly-sur-Seine, pour en faire la maison mère du groupe. Les raisons : la proximité des centres de décisions des grands groupes agroalimentaires, la volonté de déployer notre plateforme d'intelligence artificielle et d’attirer des chercheurs et docteurs en mathématiques, ainsi que la possibilité d’avoir accès à une plateforme de développement des procédés à l'échelle semi-industrielle. », Patrick Françoisse, Directeur Stratégie et Industrialisation, Protera.

 

Forte augmentation des emplois dans la grande et petite couronne

En termes d’emplois, les résultats 2020 montrent une stabilité à Paris, une augmentation de 7,6% dans les territoires de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et une hausse de presque 40% dans les départements de la grande couronne (Seine-et-Marne, Essonne, Yvelines et Val-d'Oise). Cette hausse témoigne de la volonté de la Région et de Choose Paris Region de rééquilibrer l’implantation de projets internationaux dans les territoires franciliens.

En 2020, 91 communes de l’Ile-de-France ont accueilli des projets qui ont créé des emplois sur leurs territoires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ile-de-France, porte d’entrée de l’Europe, renforce son positionnement sur les investissements à forte valeur ajoutée

 

 

64% des emplois sont générés par les centres de décision, les services aux entreprises et la R&D.  Les centres de décision généreront 2 028 emplois, ce qui conforte l’Ile-de-France comme lieu d’implantation des grands groupes internationaux, qui considèrent la région comme la porte d’entrée naturelle aux marchés européens.

Les investissements concernant les services aux entreprises sont en très forte progression en termes d’emplois avec 4 073 recrutements prévus, contre 2 534 sur l’année 2019 (+ 61 %).

Les centres de R&D restent au même niveau qu’en 2019, malgré la crise sanitaire. Ils représentent 12% du total des projets d’investissement accueillis en 2020 et confirment le leadership de la région pour l’attractivité dans la R&D.

En 2020, l’Ile-de-France enregistre 16 projets de centres de productions qui représentent près de 500 emplois (le double par rapport à 2019 malgré la crise sanitaire).

 

L'emploi porté par la digitalisation de l’économie et les « sciences du vivant »

 

Les perspectives d’emploi sont à la hausse dans les secteurs portés par la digitalisation de l’économie et les sciences du vivant, boostés par les besoins générés par la crise sanitaire. Les secteurs « commerce et distribution », la filière IT et le secteur « conseil » représentent 70% des emplois en 2020.

En revanche, les secteurs très dépendants des échanges internationaux ont été très fortement touchés. Le secteur « Hôtellerie Tourisme » a connu une baisse de 56% des projets et 70% en termes d’emplois. Le nombre de projets s’est maintenu dans le secteur « Construction automobile », mais le nombre d’emplois a connu une baisse de 76%.

 

 

 

 

 

 

 

Les entreprises étrangères déjà implantées en Ile-de-France renforcent leur positionnement dans la région

 

Les résultats en matière de réinvestissement (5 500 emplois créés, soit +51 % par rapport à 2019) confirment la confiance des investisseurs dans les opportunités offertes par l'Ile-de-France pour le développement de leurs activités.

Ces résultats confortent également la priorité accordée par la Région et Choose Paris Region d'accompagner les entreprises internationales implantées en Ile-de-France dans les difficultés qu'elles ont rencontrées, ainsi que pour préparer avec elles la sortie de la crise (prospection, aide à l'implantation etc.).

« Nous sommes un groupe d’origine suédoise et l’un des leaders mondiaux des infrastructures télécoms, notamment dans le domaine de la 5G, avec 100 000 salariés dans le monde. 60 % de la R&D du groupe est en Europe et 25 % des effectifs du groupe sont des femmes. Nous avions annoncé en janvier de l’année dernière l’ouverture d’un centre de R&D en France. Nous étions déjà à Massy et avons confirmé il y a quelques semaines cet investissement. Notre volonté est de passer le plus vite possible à 300 personnes. Pourquoi l’Ile-de-France ? La première raison est la proximité avec nos clients, la deuxième est la ri-chesse de l’écosystème francilien, en particulier autour du plateau de Saclay et la troisième est l’attractivité globale de la région. », Viktor Arvidsson, Directeur stratégie, innovation et relations industrielles Ericsson France.

 

Les États-Unis et l'Europe, toujours premiers pourvoyeurs d'investissements

Les Etats-Unis demeurent le principal pays investisseur en Ile-de-France. C’est le premier pays créateur d’emplois dans la région avec 3 438 emplois en créés en 2020 (+23% par rapport à 2019). Le deuxième pays investisseur en 2020 est l’Allemagne avec 2561 emplois, qui représentent 24% du total 2020.

Le top 5 des pays investisseurs est complété par Le Royaume-Uni (qui perd une place en 2020) avec 878 emplois, la Suisse, avec 637 emplois, et l’Espagne, avec 382 emplois. Au total, 42 pays ont investi en Ile-de-France en 2020 contre 38 en 2019.

 

 

 

 

Le rapatriement des centres de production : une priorité régionale

On compte en 2020 16 projets de centres de productions qui représentent près de 500 emplois (le double qu’en 2019 malgré la crise sanitaire). Même si c’est encore loin du potentiel de la région, c’est un résultat encourageant.

L’ensemble des acteurs territoriaux franciliens est très fortement mobilisé pour améliorer l’offre de service à destination des investisseurs et contribuer à l’émergence de nouvelles filières industrielles.

Dans le cadre du Plan « Nouvel R’ » pour la relance industrielle du territoire francilien, la Région Ile-de-France lançait en novembre dernier l’appel à projet « Relance Industrie ». A ce jour, le dispositif a permis d’accompagner 161 entreprises franciliennes - pour 70 millions d’euros - dans des relocalisations, implantations ou transformations de sites, tout en contribuant à créer ou maintenir emplois en Île-deFrance.

Grâce au travail collectif des acteurs régionaux, 26 sites clé en main prêts à accueillir des projets industriels ont été identifiés en Ile-de-France. Les activités visées sont à forte valeur ajoutée, une industrie propre et innovante et qui permettra de répondre aux enjeux environnementaux et sociaux. Plusieurs Appels à projet ont également été pilotés par Choose Paris Region, comme l’Appel à Manifestation d’Intérêt international lancé en septembre 2020 à l’occasion de la structuration d’une filière Mobilité aérienne urbaine à l’aérodrome de Pontoise. Le succès de cet appel à manifestation d’intérêt mondial confirme l’attractivité internationale de la Région Île-de-France et l’importance accordée au développement des industries du futur.

« En 2021, la Région Ile-de-France et Choose Paris Region développeront encore le travail collectif, avec pour fil conducteur la volonté d’attirer en Ile-de-France des projets à forte valeur ajoutée environnementale et sociale, tout en réaffirmant l’ambition de rapatrier en Ile-de-France des centres de production créateurs d’emplois durables et à la pointe de l’innovation. La mise en place de la Charte de l’attractivité signée en décembre dernier par la Présidente de la Région, le Préfet de l’Ile-de-France et Choose Paris Region, à laquelle une trentaine d’acteurs ont déjà adhéré crée l‘Equipe de l’attractivité francilienne. C’est une première et c’est grâce à ce travail collectif qu’aujourd’hui nous gagnons certains projets clé comme le projet de production de masques de Iris Ohyama en Seine-et-Marne », Franck Margain, Président de Choose Paris Region