Aller au contenu principal

Transformer les aéroports de Paris en hubs d'hydrogène : coup d'œil sur les projets du Groupe ADP en matière de transition énergétique

Transformer les aéroports de Paris en hubs d'hydrogène : coup d'œil sur les projets du Groupe ADP en matière de transition énergétique

À ce jour, le Groupe ADP exploite 28 aéroports dans le monde et réunit sous son nom les aéroports de la capitale française : Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. Pour réduire les émissions de carbone, le secteur de la mobilité aérienne de la région Île-de-France s'oriente vers des solutions énergétiques plus écologiques, comme l'hydrogène, pour toutes ses opérations. De nombreux acteurs du transport aérien et exploitants d'aéroports, comme le Groupe ADP, travaillent sur des stratégies qui permettraient d'introduire l'hydrogène en tant que solution rentable pour remplacer les combustibles fossiles à tous les niveaux et pour toutes les activités aéroportuaires. Cet article retranscrit l'entretien que nous a accordé Blandine Landfried, responsable du développement d'un transport aérien durable et respectueux du climat, et du programme Hydrogène du Groupe ADP, dans lequel elle lève le voile sur le processus qui va permettre de transformer les plus grands aéroports de la région Île-de-France en hubs d'hydrogène opérationnels.


Quel impact aura la transition vers l'hydrogène sur les émissions de CO2 de votre entreprise ?

La difficulté est de décarboner les activités de l'aéroport, y compris celles des acteurs qui y opèrent (compagnies aériennes, personnel navigant, manutentionnaires, etc.). Tout un écosystème doit être mis en place et les phases de transition seront difficiles. Cependant, au bout du compte, l'hydrogène sera un vecteur énergétique pour la mobilité terrestre, notamment pour les taxis (des stations de ravitaillement en hydrogène existent depuis 2017 à Paris-Charles de Gaulle et à Paris-Orly) et la mobilité lourde (bus, camions et véhicules d'assistance aux avions au sol), et pour le transport aérien, car l'hydrogène peut devenir une source d'énergie pour les avions.
Pour relever ce défi, les aéroports doivent devenir des hubs d'hydrogène capables de distribuer de l'hydrogène en grandes quantités et à des prix compétitifs. L'aéroport a un rôle clé à jouer pour l'intégration.


Quelles sont les principales technologies que vous prévoyez d'utiliser en 2030/2050 ?

La transformation des aéroports en hubs d'hydrogène se fera progressivement.

La première étape consiste à développer des écosystèmes d'hydrogène à l'échelle des territoires dans nos aéroports en installant sur nos plates-formes (Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget) de nouvelles stations hydrogène, tout en rendant possible l'utilisation de l'hydrogène au sol, principalement pour la mobilité lourde (camions, véhicules utilitaires, équipements de manutention au sol, etc.). En février 2021, le Groupe ADP a lancé l'appel à manifestation d'intérêt « H2 Hub Airport » avec la région Île-de-France, Air France-KLM et Airbus. Cet appel à manifestation d'intérêt a permis aux partenaires du secteur du transport aérien de comprendre le potentiel d'un secteur de l'hydrogène aéroportuaire. Il a par ailleurs permis de qualifier 11 projets à même de définir un écosystème d'hydrogène adapté aux spécificités des aéroports, porté par les écosystèmes territoriaux en cours de développement sur les plates-formes.
Le Groupe ADP travaille également sur l'adaptation des infrastructures aéroportuaires aux processus d'hydrogène industriels requis par les avions à hydrogène. En effet, le Groupe ADP, Airbus et Air Liquide collaborent pour définir l'organisation logistique la plus adaptée pour relever les défis aéroportuaires sur toute la chaîne de valeur de l'hydrogène (production, transport, stockage, liquéfaction, etc.).


Du point de vue de votre entreprise, pouvez-vous nous dire en quelques mots quelles sont les principales caractéristiques de l'écosystème de l'hydrogène en région Île-de-France ?

Les aéroports de Paris, avec leurs propres difficultés en matière de transition énergétique, combinés à celles de leurs territoires et de tous les acteurs de l'aéroport et de l'écosystème du transport aérien, présentent de nombreux atouts pour devenir des catalyseurs du développement de l'hydrogène en région Île-de-France.
Notre objectif est de développer une stratégie territoriale commune autour de l'hydrogène en organisant des consultations avec les autorités territoriales pour comprendre leurs besoins et difficultés.
À chaque étape du développement de la filière hydrogène, la coopération entre les territoires et les aéroports pourrait permettre de passer à la vitesse supérieure, que ce soit pour le stockage, la distribution, le transport ou l'économie circulaire.
La mise au point de hubs d'hydrogène ouvre également des perspectives de croissance et de diversification économiques, d'industrialisation, d'emploi local et de formation autour de ces nouveaux secteurs énergétiques.


Inscrivez-vous à notre newsletter «Cleantech»

 

Experts Choose Paris

Sevinç Ar

Smart City & Cleantech
Expert

Actualités récentes